Revue Cabaret

Accueil | La Revue | Les numéros | Auteurs | Illustrateurs | Casting | Boutique | Contact


 Cabaret #8 : Femmes au bord du polder - hiver 2013
Avec Murièle Camac, Claire Ceira, Delphine Guy, Valérie Harkness, Anna Jouy, Sophie G Lucas, Amandine Marembert ; guests : Luce Guilbaud, Claude Vercey ; chorégraphie : Flora Michèle Marin


Editorial :

Poètes côté femmes de la nouvelle génération Polder. Cette collection dirigée par Claude Vercey accompagne la revue Décharge. Elle présente plutôt des auteurs débutants. Ici, des femmes mais d’abord des poètes. Des écritures singulières, originales et actuelles. Des poètes qui disent « je », qui disent « elles » et « lui » dans le lien entre l’intimité et les turbulences du monde.
Valérie Harkness dans ses petites notes « de (s)a vie flottante » pourrait dire pour chacune d’elles comme dans L’ukiyo-e, les impressions « du monde flottant ». « Je nous vois du dedans » : Muriel Camac. Et Claire Ceira, attentive aux mouvements de sa vie : « Je suis là pour décrire, ou juste voir ». Delphine Guy qui signait Andréa Taos pour son Polder Bleu de chauffe, « femme crénelée de chiens », s’empare ici de la férocité des mythes. Pour Amandine Marembert, c’est l’amour au quotidien, les joies et les douleurs transformées par la poésie. Une langue décidée, des poèmes taillés comme un bloc à reconstruire la vie pour Sophie G. Lucas et enfin Anna Jouy dont l’écriture presque brutale est pulpeuse et pleine de chair.
Pour ces poètes « être femme » c’est écrire en même temps que « voir, regarder – voir » (Claire Ceira), penser et assumer sa féminité sans revendication, ni concession. C’est créer, inventer sa langue dans la forme qui conviendra le mieux à ce qui veut se dire.

Luce Guilbaud

Acheter ce numéro : ici ou sur Amazon